14, place de la Vialle 42550 Usson en Forez
+33 6 15 19 46 15
contact@latruiteduhautforez.fr

Ance du Nord

Site officiel | Relâchons nos rêves

ANCE DU NORD

Voir l’article de la rivière sur wikipédia

L’Ance du Nord est un affluent direct de la Loire (confluence à Bas en Basset en Haute Loire). D’une longueur d’environ 70 kilomètres elle accueille le long de son cours 44 affluents tous classés en première catégorie.
Le plus important l’Andrable d’une longueur de 33 km traverse en partie le territoire de la Truite du Haut Forez.
L’Ance du Nord est le plus important cours d’eau du secteur.
Riche de ses nombreux affluents elle est bien alimentée et supporte encore à ce jour les étiages estivaux.

L’Ance


Le secteur de la Truite du Haut-Forez est situé à une altitude moyenne d’environ 800 mètres. La rivière est bien ombragée et son lit alterne les zones sableuses, caillouteuses et de rochers qui lui confèrent un biotope riche.
Le cours d’eau s’écoule entre prairies, forêts et cultures de manière torrentueuse ou en développant des méandres qui permettent de détecter la présence de poissons trahis par des gobages bruyants. En effet, truites et ombres à certaines heures se nourrissent d’une large variété d’insectes aquatiques dont de nombreux éphémères, complétée par des insectes terrestres divers dont les sauterelles, qui évoluent à proximité ou au dessus de ses eaux.


Marquée autrefois par un artisanat important autour de la minoterie, depuis la fin du siècle dernier cette activité est tombée en désuétude. Rares sont les moulins en activité aujourd’hui, toutefois les infrastructures demeurent et conditionnent l’aspect de son lit.
Ombragée, la rivière a toujours supporté le réchauffement des eaux l’été, toutefois, sous l’action combinée des pompages et des canicules répétées, des seuils d’alerte ont été atteints ces dernières années et les espèces les plus fragiles comme l’ombre commun ont tendance à migrer vers l’amont.


Le secteur de l’AAPPMA de la Truite du Haut Forez est délimité en amont par une AAPPMA du Puy de Dôme (l’AAPPMA du Livradois) et en aval par une AAPPMA de la Haute Loire (La Gaule Craponnaise) qui accordent la réciprocité à qui détient le timbre halieutique (carte interfédérale).
L’ombre commun et la truite fario de souche atlantique, nombreux, sont difficiles à leurrer, malgré tout, à certaines heures, le poisson est parfois conciliant. le coup du soir est à privilégier à la belle saison. L’été, après les orages, les poissons redeviennent actifs et gobent des sedges de type Tavanas au plus près des bordures et des racinaires.

La maille de la truite est fixée à 23cm mais devrait être portée à 25cm par mesure de protection, pensez-y avant de garder une truite, qui, même si elle « fait la maille », ne s’est pas forcément reproduite au moins une fois dans ce milieu à faible grossissement.


Le nombre de prises est limité à 3 truites par pêcheur et par jour. Les ombres communs doivent être systématiquement remis à l’eau, tous nos parcours ayant été classés en no kill pour l’ombre commun par arrêté préfectoral en 2023 (panneaux bien visibles en de nombreux points d’accès du linéaire).
Ces chiffres ne sont pas révélateurs des difficultés actuelles que rencontre la rivière pour maintenir à niveau son cheptel . Les belles prises se font rares en raison d’une pression de pêche élevée de mai à juillet. Durant cette période les géniteurs paient un lourd tribut. Les pêcheurs raisonnables et consciencieux doivent avoir à cœur de ne pas prélever plus de deux poissons par partie de pêche.
La qualité de l’eau est très bonne on rencontre en abondance le chabot et la lamproie de planer. Plus anecdotique sur le secteur du Haut Forez est la présence de bancs de vairons ou celle de goujons, en effet ces derniers sont assez rares en raison d’une faible pollution organique de l’eau.

Sur la partie aval du secteur on peut exceptionnellement capturer quelques rares chevesnes dans les « levées » ou une perche échappée d’étangs situés en amont.
L’Ance est une rivière aurifère qui a connu par le passé des prospecteurs. Aucun semble t-il n’a fait fortune et si un trésor se trouve sous l’eau actuellement ce pourrait être la moule perlière dont les effectifs en forte diminution font l’objet d’un grand intérêt et d’un suivi minutieux par la Fédération, et dans le cadre d’un siter Natura 2000 géré par le Parc Naturel Livradois Forez . Aussi à l’occasion de la rédaction de cet article j’invite les pêcheurs à ne pas toucher ou ne pas déplacer ces coquillages, au cas où, lors d’une sortie, ils rencontraient l’un d’entre eux.

Au cours de cette décennie une invasion massive et inquiétante d’ écrevisses dites «californiennes » se généralise. La seule lutte possible est la pêche réglementaire à la balance. Si vous possédez des balances n’hésitez pas à prélever cette espèce qui par ailleurs est succulente dans la recette « du poulet aux écrevisses ». Quelques heures de prélèvement peuvent se solder par une trentaine de prises de belles tailles (attention vous ne devez en aucun cas relâcher cette écrevisse qui n’a pas de taille minimum car elle est considérée comme nuisible). Pratiquer cette pêche est bon pour vous, cela amuse les enfants et la rivière vous en sera reconnaissante.


L’Ance du Nord est l’objet d’un contrat de rivière. Le secteur du Haut Forez est au cœur de la zone concernée qui s’étale sur 3 départements et 30 communes. Les enjeux principaux sont de protéger et pérenniser les milieux aquatiques, les espèces à forte valeur patrimoniale et améliorer la qualité écologique des milieux perturbés.
Profitez de ce havre de quiétude et de tranquillité tout en pratiquant une pêche écologique et responsable et gardez à l’esprit que les générations futures n’hériteront que de ce que nous lèguerons.


Si vous souhaitez plus d’informations n’hésitez pas à consulter régulièrement notre site internet et notre page Facebook.

Vous pourrez y découvrir des informations sur les actions menées par notre AAPPMA, sur la vie de la rivière, les bons coins, les techniques qui marchent, les résultats de pêches électriques.

Sur le plan historique, il existe un vrai patrimoine spécifique en Haut Forez, rapprochez vous des Offices de Tourisme d’Usson en Forez ou de Saint Bonnet le château pour profiter des bonnes tables de la région et d’un hébergement de qualité. Pour les non-pêcheurs, le Haut-Forez est aussi le paradis de la randonnée, du VTT, de la cueillette des myrtilles, des framboises sauvages et des champignons l’automne venu.

Localisation